Payer moins d'impôts étant célibataire

En France, difficile de ne pas faire le lien entre votre statut de célibataire et le niveau d’impôt sur le revenu que le fisc vous imposera. Plus vous gagnez d’argent, plus l’impôt que vous devez verser est important. Comment payer moins d’impôts quand on est célibataire ? Il existe de nombreux moyens d’y parvenir.

Essayer de payer moins d'impôts étant célibataire en France


Astuces pour payer moins d'impôts étant célibataire

Le calcul de l'impôt effectué par défaut par l'administration fiscale n'est pas forcément favorable au salarié dont le travail occasionne une somme importante de frais professionnels. Dans ce cas, il existe une option pour les frais réels qui permet de prendre en compte ces frais pour leur montant réel, en lieu et place de la déduction forfaitaire de 10% (connue dans le langage courant sous le nom d'abattement pour frais professionnels).

Cela peut paraître dingue mais c'est pourtant vrai, si on n’est pas trop endetté et qu'on paye plus de 2000 euros d'impôts, on peut devenir propriétaire d'un appartement meublé dans une résidence de tourisme et on déduit de ses impôts 11 % du prix d'achat à condition de laisser le gestionnaire de la résidence la louer pendant 9 ans (on touche les loyers mais on peut partir en vacances dans la résidence plusieurs semaines par an )

Faire appel à différentes personnes

Vous pouvez faire appel à une femme de ménage, un informaticien, un jardinier ou un précepteur qui vous vendront leurs services à domicile. Vous bénéficierez alors d’une réduction d’impôts de 50% sur les dépenses effectuées au cours d’une année.

Généralement, un salarié, qu’il soit marié, pacsé ou encore célibataire, profite d’un dispositif d’épargne salariale qui peut être fructifié au lieu d’être perçu immédiatement. Effectivement, décider de toucher une prime de participation aux bénéfices permet éventuellement de compléter les salaires dans le cas d’un achat important ou encore dans le but de financer des dépenses imprévues.

Investir dans Pinel

En investissant dans un appartement en loi Pinel, vous allez pouvoir économiser 12% du montant investi pour 6 ans de location, 18% du montant investi pour 9 ans de location, et 21% du montant investi pour 12 ans de location. Cependant, il est nécessaire de respecter certaines conditions, pour profiter des avantages de cet investissement.

Les effets induits par le rattachement d'un majeur sont variés : réduction pour frais de scolarité, majoration des dépenses ouvrant droit à réductions d'impôt, abattement en matière de taxe d'habitation... Là encore, pour faire les bons choix et optimiser le montant de vos impôts, vous devez réaliser plusieurs simulations de calcul d'impôt.